décembre 8, 2022

F1 : Red Bull a dépassé le plafond budgétaire autorisé en 2021, dénonce la FIA

Au lendemain du deuxième sacre mondial de Max Verstappen, la Fédération internationale a annoncé, lundi, que son écurie, Red Bull, n’avait pas respecté la limite budgétaire lors de la saison 2021, celle au terme de laquelle la règlementation a changé en Formule 1.

C’est un petit séisme. La Fédération internationale automobile (FIA) a annoncé [en anglais], lundi 10 octobre, que l’écurie Red Bull avait dépassé le plafond budgétaire autorisé lors de la saison 2021, ce qui constitue une « violation mineure ». « Oracle Red Bull Racing est considéré comme étant en violation procédurale et mineure des régulations financières (régissant le championnat) », indique la FIA, qui n’a pas annoncé de sanctions mais « est en train de déterminer la ligne de conduite à adopter ».

La décision était attendue depuis plusieurs jours. C’est au lendemain de la nouvelle consécration de Max Verstappen, à l’issue du GP du Japon, qu’elle est tombée. Un jugement qui jette un voile sur les performances des monoplaces autrichiennes cette saison. Car en 2021, son pilote de pointe Max Verstappen a décroché son premier titre mondial des pilotes (Red Bull a fini 2e des constructeurs derrière Mercedes), tout en développant sa monoplace 2022 totalement modifiée, après un changement de réglementation. Chaque écurie devait assurer cet énorme développement en respectant ce plafond budgétaire. La formation de Christian Horner ne l’a pas fait.

Des sanctions allant de la simple réprimande à l’exclusion du championnat

Pour cette première saison d’application, le plafond était fixé à 145 millions de dollars (149 millions d’euros). Selon le règlement de la FIA, une infraction mineure se situe en deçà de 5% du plafond. Les sanctions vont de la simple réprimande à l’exclusion du championnat, en passant par les amendes financières ou le retrait de points au championnat pilotes et/ou constructeurs.

La FIA a également considéré que l’écurie Aston Martin avait commis une « violation procédurale » des régulations financières. L’écurie Williams Racing, dont les comptes étaient également examinés pour une violation procédurale, s’est finalement conformée au règlement pour la saison 2021 « en temps opportun », et « dans la transparence », poursuit la FIA. Les sept autres écuries du plateau ont vu leurs dépenses approuvées.